Premier projet : LPM

Posted on

Aimant garder un maximum de secrets sur mes projets, je serais tenté d’en dire très peu, voire rien du tout sur celui-ci comme sur les autres. Mais ça ne les ferait pas avancer, ni eux, ni moi, alors il faut bien que je vous en parles un petit peu (vraiment juste un petit peu…) quand même…

Allez, je me lance, et ce que je pense faire, c’est vous dévoiler diverses facettes de chacun de mes projets au gré de plusieurs articles. Pour commencer, je m’attellerais à vous présenter un premier projet que je baptiserais LPM. Un nom bien étrange, bien court me direz-vous, mais vous vous douterez bien qu’il s’agit là que d’un nom de code, gardons un peu de mystères et ne dévoilons pas tout dans l’immédiat.

Alors, ce premier projet, qui verra le jour d’ici quelques temps (oui, je préfère rester vague, voire extrêmement vague pour le moment sur sa disponibilité), sera une nouvelle. Ce sera donc un format court, environ 7000 mots. Le choix de ce format est son accessibilité pour un auteur débutant, même si je ne me considère pas comme tel. J’écris depuis un bon moment, mais lorsque l’on est auteur, l’on s’améliore sans cesse et c’est mon cas, ces quelques dernières années m’ont permis de gagner en profondeur dans mes écrits.

Donc pour en revenir à la nouvelle, j’apprécie ce type d’écrit également pour la liberté qu’il apporte. On peut écrire une histoire et partir sur autre chose sur une prochaine nouvelle ou non… Enfin, je pense qu’on peut parler de liberté, parce que c’est une histoire que l’on pourra clore plus rapidement que si l’on le faisait en partant sur la rédaction d’un roman. C’est toujours difficile pour un auteur de terminer une histoire, c’est le cas pour ma part, mais je pense qu’il le faut pour faire grandir son expérience d’auteur et pour acquérir une certaine maturité dans son écriture.

Un extrait ? Non, je ne souhaite pas vous faire languir pendant de longs mois pour connaître la suite d’un simple mais certainement frustrant… Extrait. Il y a bien d’autres manières de parler d’un récit à naître, donc, dans un prochain article, j’en dévoilerais peut être d’avantage sur le scénario, le genre de cette nouvelle, son avancement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *